Accueil | Projets | El Hâl

"El Hâl"

(Un p'tit son pour la lecture...)

Le projet El Hâl est un travail de composition et de recherche musicale et picturale de 2 ans ayant pour thème la transe (el Hâl) dans la musique marocaine et le Free Jazz.

Paris (France) / Décembre 2009

Réunissant une quinzaine de musiciens, El Hâl est une longue composition mêlant improvisations et éléments de musique gnaoua, maghrébo-andalouse, berbère et hamdouchie.

Nous utilisons des instruments marocains, comme le herrez, les karkabous, la tara, le tbal... Nous reproduisons ou nous nous inspirons de rythmes traditionnels, de modes de jeu, et utilisons des connaissances que nous essayons d'agrandir chaque jour.

Notre goût pour la musique des orchestres comme celui de Sun Ra ou de Duke Ellington est toujours mis en avant. La matière du jazz et du free jazz reste notre univers de prédilection.

Dés les premières notes, nous rentrons dans un processus créatif proche de celui des lilas (des "nuits"), ces soirées de musique, de transe et de spiritualité qui, au Maroc, créé l'espace de liberté nécessaire à l’interaction des hommes avec les esprits, au bouleversement du monde social et au désordre. Ainsi notre soucis est d'offrir à chaque présent, musicien ou assistant, un espace d'expression et de liberté au sein d'un long scénario de musique collective.

En 2009, après une résidence de six mois à la Cité internationale des Arts, à Paris, un disque voit le jour : El Hâl, longue pièce musicale en collaboration avec le peintre marocain Redouane Bernaz dont le polyptyque, composé de cinq tableaux est projeté en fond vidéo animé sur scène.

La longue suite musicale a été depuis présentée plusieurs fois au public.


Le disque autoproduit et intitulé "El Hal" est sorti en décembre 2009.

Du son et plus d'info sur ce disque.

Vous pouvez en écouter davantage en bas de la page Inédits, où figure un enregistrement "live" de la suite au Maroc en 2011, suite à une résidence d'un mois à Essaouira.



Théâtre de Bligny (France) / Novembre 2010

En novembre 2010, une résidence de création au Théâtre de Bligny a permis à l’orchestre à se souder autour d’une même vision contemporaine de la musique marocaine et de l’improvisation.

Découvrez d'autres vidéos du concert au Théatre de Bligny .